Contentieux des législatives : Jean-Goubald Kalala et Chérubin Okende invalidés

Publicité sponsorisée

Jean-Goubald Kalala et Chérubin Okende invalidés

Le musicien élu du district du Mont Amba et le porte-parole de la plate-forme politique Lamuka ont été remplacés par des membres du Front commun pour le Congo (FCC) qui est dans le partenariat qui dirige le pays actuellement.

 

Dans ses arrêts rendus le vendredi 7 juin 2019 dans la soirée, la Cour Constitutionnelle a invalidé trois députés nationaux de l’opposition. Il s’agit du musicien Jean-Goubald Kalala, de Chérubin Okende, récemment nommé porte-parole de la plateforme politique Lamuka et élu de la Lukunga. Le premier, membre de la Dynamique de l’Opposition de Martin Fayulu, a perdu son siège au profit de Pierre Kangudia Mbayi du FCC et le second, au profit de Wivine Moleka, du FCC également.

 

Le troisième député de l’Opposition invalidé, c’est Pablo Godamoto élu sur la liste du Mouvement de libération du Congo dans la circonscription électorale de Bosobolo.

 

Ces invalidations, qui sont mal perçues par l’opinion et les victimes, créent des frustrations. En plus des réactions des Députés invalidés, l’Association congolaise pour l’accès à la justice (Acaj), pense que ces invalidations sont la résultante d’une injonction faite par un camp politique à la cour constitutionnelle. « La Cour constitutionnelle a appliqué des injonctions d’une famille politique en lieu et place de la loi », a réagi le président de cette ONG de défense des droits de l’homme, Mè Georges Kapiamba, dont l’association appellerait la population à vite exiger une justice au service du droit et la fin des combines odieuses de caciques du régime sortant.

 

Des réactions sur ces décisions de la Cour constitutionnelle continuent à tomber, notamment sur les réseaux sociaux. La grande majorité de celles-ci provient de ceux qui soutiennent les invalidés et qui voit derrière ces jugements, une main du FCC, qui est, en quelque sorte, bénéficiaire de ces décisions.

 

Lucien Masidi

 

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée