RDC : Le Partenariat canadien pour la justice internationale demande à la CPI d’enquêter sur les atrocités perpétrées sous l’ère de Joseph Kabila

Le Partenariat canadien pour la justice internationale (PCJI) a, dans une plainte du mercredi 17 juin 2020, demandé à la Cour Pénale Internationale (CPI) d’enquêter sur les atrocités perpétrées en RDC par l’ancien président, Joseph Kabila et sur les membres de son gouvernement.

Le Parténariat canadien pour la justice internationale a soumis cette demande sous forme d’une lettre signée par 17 autres experts et organisations de la société civile.

Le Bureau du Procureur avait auparavant mené les enquêtes sur ces atrocités, mais pas en profondeur.

Il s’agit notamment des violences sexuelles, des meurtres, des détentions arbitraires, des disparitions forcées ainsi que de torture.

“La CPI doit agir et honorer son engagement de lutter contre l’impunité en enquêtant effectivement sur et ce, sans délai “, peut-on lire sur le site du PCJI.

Selon le Partenariat canadien pour la justice internationale, l’impunité demeure et cela devra être résolue.

Notons que cela intervient au moment où l’Amnesty International avait publié le rapport concernant plusieurs crimes commis entre 2015 et 2018 restés impunis et demandant au Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi de mener des enquêtes afin que les responsables puissent répondre de leurs actes.

J.NK/L’INTERVIEW.CD