RDC – Désiré Luhahi : « Ensemble pour la République est une réponse sérieuse et réfléchie aux problèmes de notre communauté »

Publicité sponsorisée

Désiré Luhahi PDC ensemble pour le changement
Photo archive 2018.

Proche collaborateur de José Endundo depuis 2007, actuellement SG a.i. du PDC, Quatre ans comme son directeur de cabinet au ministère de l’environnement. Désiré Luhahi Niama nous parle de son militantisme dans Ensemble pour la République, parti de Moïse Katumbi nouvellement créé, dont le PDC fait désormais partie.

Le parti Démocrate Chrétien est un parti politique en République démocratique du Congo, il a été créé en 2006 par son initiateur José Endundo Bononge.

L’INTERVIEW.CD: PDC, vous êtes parmi les vieux partis politiques de ce pays, pourquoi choisissez-vous Aujourd’hui de vous fondre dans un parti nouvellement créé ?

Désiré Luhahi : Fondu non, mis en veilleuse Oui

L’INTERVIEW.CD : Comment vous voyez-vous en la création de Ensemble pour la République dans l’échiquier politique de la RDC ?

Désiré Luhahi : Oui je crois que nous allons vers trois grands courants avec les Kabilistes, les Tshisekedistes et les Katumbistes que nous avons toujours été.

ITW CD: pourquoi porter le choix sur Moïse Katumbi pour présider à la destinée de votre organisation ?

DL : Les incertitudes qui s’observent au sein de la communauté nationale inquiètent sans commune mesure le peuple congolais la vision de Moïse Katumbi montre clairement la voie que nous devons suivre et surtout l’importance de l’effort que nous devons faire pour sortir le pays de cette misère et enclencher le processus de son développement.

ITW  : Vous vous êtes retrouvé au sein du présidium de ce Parti, les grosses pointures de l’ancien “Ensemble pour le changement”. Comment la gestion des ambitions se préfigure-t-elle dans “Ensemble pour la République” ?

DL : En fonction du poids politique de chaque parti et du rayonnement de certaines personnalités.

ITW : Cette méthode n’est-elle pas conflictogène ?

DL : je ne pense pas, mais Ces questions extrêmement délicates vont être analysées encore minutieusement par une commission spéciale avant de revenir vers le présidium.

ITW : Comment entrevoyez-vous l’échiquier politique congolais avec la création de votre organisation ?

DL : Oui je crois que nous allons vers trois grands courants avec les Kabilistes, les Tshisekedistes et les désormais Katumbistes.

ITW : Pourquoi choisir Moïse Katumbi pour présider à la destinée de votre organisation ?

DL : Les incertitudes qui s’observent au sein de la communauté nationale inquiètent sans commune mesure le peuple congolais la vision de Moïse Katumbi montre clairement la voie que nous devons suivre et surtout l’importance de l’effort que nous devons faire pour sortir le pays de cette misère et enclencher le processus de son développement.

ITW : En quoi la création de votre parti était un besoin social, en dehors des centaines des partis politiques existants déjà ?

DL : Ensemble pour la République est une réponse sérieuse et réfléchie aux problèmes de notre communauté, des solutions qui ressortent clairement au travers l’organisation et la prospection que la vision des pères fondateurs ont présenté mercredi soir à la nation congolaise.

ITW : Que peut-on dire aujourd’hui de votre engagement à Ensemble pour la République de Moïse Katumbi ?

DL : Militant de première heure.

Par Bivince Mpungu,

Publicité sponsorisée