RDC – crise au CACH : F. Ndondoboni appelle à la création d’une nouvelle structure de toutes les forces qui soutiennent le chef de l’État (Interview)

Dans une interview exclusive accordée à la rédaction de L’INTERVIEW.CD ce lundi 20 janvier 2020, Fiyou Ndondoboni, président national du parti “Orange” et coordonnateur de la plateforme dénommée coalition pour l’appuie et la consolidation de l’alternance (CAL), lance un appel à toutes les forces vives et partis politiques qui soutiennent le président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo de mettre en place une nouvelle structure, qui aura pour mission de consolider le “leadership et force” du président de la République.

La Rédaction de L’INTERVIEW.CD vous propose un extrait de cet entretien.

•ITW.CD : Vous êtes président du parti Orange et coordonnateur de la plateforme la Coalition pour l’appui et la consolidation de l’alternance, (CAL) faisant partie des forces vives qui soutiennent le chef de l’État Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Comment entrevoyez-vous la crise qui se dessine au sein de la famille politique du président de la République ?

F. Ndondoboni : Il est vrai que parler de la crise, c’est prématuré et c’est vrai aussi qu’il y’a beaucoup d’organisations qui soutiennent le chef de l’État. Il y’a CACH qui est une structure électorale qui a produit le chef de l’État, donc qui devrait en principe travailler dans le sens de changer sa forme. Il y a CAL qui est une structure ayant plusieurs associations en son sein. Il y a également d’autres mouvements qui soutiennent le chef de l’État. Mais il sera plus important que ces forces puissent avoir une même organisation de manière à consolider le leadership et la force du président de la République. Et nous souhaitons en sorte que ça soit dans ce sens là pour que quand on parle du chef de l’État, on sait qu’il y a une force assise qui lui accompagne

ITW.CD : Est-ce que ça sera une organisation en dehors du CACH ou ça pourrait-être aussi le CACH mais bien organiser ?

F. Ndondoboni: Oui, mais ça peut-être en dehors du CACH! Parce que CACH est une structure électorale, donc ça peut-être en dehors du CACH parce que le chef de l’État a besoin d’avoir autour de lui toutes les forces qui l’accompagnent. Donc c’est ne pas obligatoire d’être seulement CACH

ITW.CD : Avez-vous déjà entamer avec les pourparler avec les différentes forces quant à ce ?

F. Ndondoboni: Bien-sûr on va le faire, nous allons lancer un appel pour qu’on s’organise, mais c’est une question de consulter d’abord les grandes forces afin d’avoir leurs idées. Je vais personnellement voir le président “a.i” de l’UDPS pour discuter sur cette question

ITW.CD : Est-ce qu’on parlera encore de ladite organisation en 2023 ?

F. Ndondoboni : Nous sommes en politique, et la politique elle est dynamique. C’est possible et ça peut-être aussi une préfiguration de la force qui doit aller en 2023

 

Roberto Tshahe