Manifestations anti-Malonda à Kinshasa : “On a tué 3 personnes au milieu de nous. On exige la démission du ministre de l’intérieur “, a dit Augustin Kabuya




militants udps kinshasa

L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) exige le départ sans conditions du vice-premier ministre, ministre en charge de l’intérieur et sécurité Gilbert Kankonde.

Ce membre du gouvernement issu du parti présidentiel est accusé d’avoir instruit à la police nationale Congolaise (PNC) d’étouffer la tenue de la marche contre la présence de Ronsard Malonda au sein de la commission électorale nationale indépendante (CENI).

“On a déjà tué 3 personnes au milieu de nous. Nous sommes un parti présidentiel, nous exigeons le départ du ministre de l’intérieur, car il vient de l’UDPS “, a lâché Augustin Kabuya, secrétaire général a.i de l’UDPS devant les manifestants.

Après la répression de la marche, les militants du parti présidentiel qualifient de “complicité ” de Gilbert Kankonde avec le Front commun pour le Congo qui, par l’entremise de Gentiny Ngobila avait déjà interdit la marche.

Les militants de l’UDPS demandent au président de la République Félix Tshilombo Tshisekedi de remplacer Gilbert Kankonde au sein du gouvernement par un autre membre du parti.

JM-HEAVEN/L’INTERVIEW.CD