Effondrement du pont Musanza dans le Kasaï : Sur plaidoirie et influence du député national Guy Mafuta, le FONER a décaissé les fonds pour la construction

Publicité sponsorisée

pont Musanza dans le Kasaï Guy Mafuta

Le député national Guy Mafuta Kabongo a, dans un message relayé sur son compte Twitter, annoncé le décaissement des fonds par le Fond national d’Entretien Routier « FONER ». Ce, pour la construction du pont Musanza effondré et jeté sur la rivière portant le même nom, en territoire de Tshikapa dans province du Kasaï.

Ce décaissement des fonds intervient à l’issue d’intenses démarches menées, notamment à la cellule des infrastructures du ministère national des ITPR depuis octobre 2020 par cet élu national de Tshikapa Territoire.

« Après 18 mois de suivi et lobbying, enfin le FONER vient de décaisser les fonds pour la construction du pont Musanza dans le territoire de Tshikapa », a précisé le député Mafuta Kabongo Guy, membre de l’Union sacrée de la Nation.

Il a tout de même tenu à remercier les personnalités ayant contribué à l’accomplissement de sa plaidoirie, tout en indiquant que, tous les matériaux sont déjà acquis pour le début imminent des travaux de construction.

« Merci à tous ceux qui ont contribué. Tous les matériaux sont déjà achetés, les travaux débutent la semaine prochaine », a-t-il indiqué.

Il convient de noter que, bien avant le décaissement des fonds par le FONER, une délégation de l’Office des voies de desserte agricole « OVDA » chargée de l’exécution des travaux de réhabilitation, avait effectuée un déplacement au lieu d’effondrement le dimanche 21 février 2021, dans l’objectif d’étudier les mécanismes de faisabilité. Ladite délégation de l’OVDA a été conduite en territoire de Tshikapa par l’ingénieur Dieudonné Pambu Ndombasi.

En rappel, le pont Musanza jeté sur la rivière portant le même nom dans le territoire de Tshikapa, s’est effondré le 18 octobre 2020 suite au tonnage non respecté d’un camion du Programme Alimentaire Mondial « PAM ».

Ainsi, la réhabilitation dudit pont permettra une évacuation des produits agricoles du centre de production aux centres de consommation.

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée