Vital Kamerhe à la partie civile : “Je préfère rester ici et préserver le prestige de l’autorité suprême”

Répondant à la partie civile sur les preuves des allégations qui attestent qu’il agissait sous la bénédiction du président de la République, le prévenu Vital Kamerhe a déclaré qu’il préfère rester à la prison de Makala et préserver le prestige de l’autorité suprême.

Il a par ailleurs affirmé qu’il faut respecter le prestige de l’autorité suprême et il va mourir avec ces annotations.

“Je préfère rester ici et préserver le prestige de l’autorité suprême. Les annotations du Chef de l’Etat, j’en mourrais avec”, a-t-il répondu.

Félix Tshisekedi, président de l’UDPS et Vital Kamerhe, président de l’UNC sont les partenaires et ont crée une coalition appelée (CACH), Cap pour le Changement. C’est à travers cette coalition qu’ils ont gagné les élections de décembre 2018 dernier.

Ensemble, ils ont également crée une alliance avec le regroupement de l’ex président de la RDC, Joseph Kabila. Le regroupement du président sortant est le FCC, Front Commun pour le Congo.

Rappelons que le Directeur du Cabinet du Chef de l’Etat et partenaire, Vital Kamerhe est en prison depuis le 8 avril dernier.

J.NK/L’INTERVIEW.CD