Verdict procès 100 jours : désolation à l’UNC

La décision tant attendue vient d’être prononcée par le président du tribunal du tribunal de grande instance de la Gombe qui a condamné le président national de l’Union pour la nation congolaise (UNC) Vital Kamerhe à 20 ans de prison pour détournement.

Après le verdict du tribunal, la désolation et la tristesse rongent le camp Kamerhe plus particulièrement les membres de son parti politique qui attendaient avec beaucoup d’espoir la libération de leur président qui vient d’être écarté de la course du présidentielle.

Approché par la rédaction de L’INTERVIEW.CD, quelques militants de l’UNC refusent de se prononcer en attendant la décision de la hiérarchie du parti qui doit se réunir le plus vite possible.

JM/L’INTERVIEW.CD