Procès 100 jours : Jeannot Muhima condamné à 2 ans de travaux forcés

Après 5 audiences, Jeannot Muhima chargé d’import et export à la présidence de la RDC est condamné ce samedi 20 juin par le tribunal à 2 ans de travaux forcés pour détournement de deniers publics.

En suite, il paiera une amende de 150 millions de dommages et intérêts.

Le tribunal a exigé son arrestation immédiate malgré qu’il n’était pas présent lors de la dernière audience foraine à la prison centrale de Makala.

Notons qu’ils sont reconnus coupables dans les détournements des deniers publics des fonds alloués au programme d’urgence du Chef de l’État dit de «100 jours».

Pour rappel, le procès avait débuté le 11 mai dernier à la prison centrale de Makala.

J.NK/L’INTERVIEW.CD