Sud-Kivu – massacres : des communautés de Mwenga, Uvira et Fizi passent à la vitesse supérieure




Sud-Kivu - massacres : des communautés de Mwenga, Uvira et Fizi passent à la vitesse supérieure

Les tribus de Babembe, Bafuliru, Banyindu et Bavira vivant à Bukavu sont descendus dans les rues de Bukavu ce vendredi 31 juillet 2020 pour protester contre les massacres perpétrés dans les territoires de Fizi, Mwenga et Uvira par les groupes armés Gumino et Twigwanero surtout dans les hauts et moyens plateaux d’Itombwe.

Dans leur mémorandum adressé au président de la République Félix Tshisekedi, ces communautés sont revenues sur le récent massacre de Kipupu, qui a couté la vie à plusieurs de civils et plus de 200 portées disparus.

Pour ce faire, ils recommandent au gouvernement de prendre des mesures pour faire échec à ce projet macabre de conquête d’espace en commettant des crimes ignobles, d’annuler le décret créant la commune rurale de Minembwe qui, selon eux, a concrétisé la vision d’occupation de Gumino dans la zone.

Ces communautés demandent également au gouvernement congolais de renforcer le déploiement des unités des FARDC dans cette partie de la province pour anéantir les groupes armés et protéger la population civile.

Les tribus de Babembe, Bafuliru, Banyindu et Bavira demande au gouvernement provincial de sensibiliser les humanitaires dans une action d’assistance aux déplacés dans cette partie de la province en vivres et non vivres.

Pascal Digadiga Ngabo/L’INTERVIEW.CD