Affaire Vital Kamerhe-Refus de visa à son avocat français : “Quoiqu’il arrive désormais, votre procès n’en est plus un” (Pierre Olivier Sur)




Proces-Vital-Kamerhe-Pierre-Olivier-Sur
Pierre-Olivier Sur, avocat de Vital Kamerhe, lors d'un procès en mai 2019 © STRINGER / AFP

Après avoir été reçu par le chargé d’affaires de l’ambassade de RDC en France pour lui annoncer que son visa a été refusé, Pierre-Olivier Sur, bâtonnier français et avocat de Vital Kamerhe a déclaré que peu importe l’arrêt, le procès n’en est plus un.

“Alors, quoiqu’il arrive désormais, votre procès n’en est plus un. Et peu importe l’arrêt qui sera rendu”, a t-il affirmé dans un communiqué de presse dont une copie est parvenue ce vendredi 31 juillet à la rédaction de L’INTERVIEW.CD.

Et d’ajouter : “Quand on prive un honneur du droit de se défendre, ce sont ses accusateurs, ses juges, et leurs chefs qui sont dégradés et même déshonorés”.

Pour Pierre-Olivier Sur, les leaders de la RDC ont tourné le dos aux valeurs universelles qu’ils avaient portées.

“Mais peu importe le droit. Ici, c’est de non droit qu’il s’agit, et de chute vertigineuse par la justice, d’un très grand pays d’Afrique, que tant d’acquis, au prix de tant de combat, avaient honoré par de grands leaders au fil de la décolonisation. Mais aujourd’hui, ces leaders sont morts, puisque certains de leurs héritiers ont tourné le dos aux valeurs universelles qu’ils avaient portées”, souligne t-il.

Par ailleurs, il a rassuré à Vital Kamerhe que même s’il n’est pas son «avocat plaidant», il va remuer ciel et terre pour lui défendre.

Le procès en appel de Vital Kamerhe est attendu pour le 7 août prochain.

Il sied de rappeler qu’il a été condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournements des deniers publics, des fonds alloués dans le programme d’urgence du Chef de l’Etat dit «des jours».

J.NK/L’INTERVIEW.CD