Sud-Kivu- ExÉtat : des affrontements entre groupes armés perturbent les activités à Mwenga ce lundi

Publicité sponsorisée

les 3 sujets chinois enlevés depuis un mois dans le Mwenga

Si le coup d’envoi des examens d’État (première session) était effectif dans d’autres provinces, villes tout comme territoires, le territoire de Mwenga était par contre victime des barbaries liées à l’insécurité.

En effet, de violents affrontements ont été signalés et ont perturbé le déroulement des épreuves dans certains centres, depuis le matin de ce lundi 31 août. C’était entre les miliciens Maï-Maï et ceux de la coalition des groupes armés Ngumino, Makanika et Androïde dans les villages de Bilalombili et Ngezi près de Mikenge, à Mwenga au Sud-Kivu.

D’après la société civile locale, des habitants ont fui vers la brousse; et plusieurs maisons de ces deux localités ont été incendiées.

«C’est depuis 5 heures que les Ngumino ont attaqué le village Bilalombili et Ngezi. Ils ont réussi à incendier ces deux villages. Et jusque-menant les balles continuent à crépiter. Plusieurs habitants sont en brousse, et les autres sont arrivés à Mikenge»

Il sied de rappeler que le centre Mboko 4 basé à Mikenge dans la province éducationnelle Sud-Kivu 3 qui a été attaqué, attendait plusieurs centaines de finalistes du secondaire en provenance de Kitibingi; Magunda, Kakanenge, Kipupu, Kipombo, Tulambo et autres agglomérations.

Cedrick Sadiki Mbala/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée