Isiro-Examen d’Etat : certains finalistes attaqués et d’autres violés par les hommes armés

Publicité sponsorisée

les élèves reprise de cours à kinshasa

Le go de l’édition 2019-2020 des examens d’État a été donné ce lundi 31 août sur toute l’étendue du pays.

Après l’évaluation de cette première journée, des sources scolaires à Isiro, dans la province du Haut-Uélé signalent une attaque attribuée aux hommes armés non identifiés.

Cette énième incursion visait les élèves finalistes de cette partie de la RDC.

Se confiant à nos confrères de Top Congo FM, Abbé Georges Semende fait savoir que cet incident se serait produit dans la nuit de dimanche à lundi et concerne une trentaine d’élèves.

“Ces bandits ont tout volé : argent, téléphones. Ils ont violé une dizaine de filles. Une d’elles a avoué avoir été violée, mais les autres n’ont rien dit. Elles cachent. Celle qui a avoué est prise en charge immédiatement et elle se porte bien. Les finalistes sont traumatisés. Toutes les autorités sont sensibilisées. Le maire de la ville promet de les prendre en charge et rembourser l’argent des frais volé”, a t-il déclaré.

Par ailleurs, en l’espace de moins d’une semaine, 5 finalistes de l’école primaire ont été sauvagement assassinés par des rebelles Maï-Maï, en territoire de Masisi, province du Nord-Kivu.

C’était dans le centre d’examen basé à Ngoyi en groupement Nyamaboko 1.

Cedrick Sadiki Mbala/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée