Sud-Kivu : 2 militaires tués dans une attaque contre la position FARDC à Kamombo/Fizi

Publicité sponsorisée

FARDC

Deux militaires des Forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont été tués lors d’une attaque perpétrée par la coalition de groupes armés composés des Ngumino, Makanika et Androïde contre la position de l’armée à Kamombo dans le groupement de Balala Nord, secteur de Tanganyika en territoire de Fizi au Sud-Kivu.

Selon le capitaine Dieudonné Kasereka, porte-parole du secteur opérationnel Sukola2 sud au Sud-Kivu, l’attaque a eu lieu le samedi 20 juin 2020.

« Les militaires ont fait un replis stratégique pour limiter les dégâts collatéraux dans cette localité étant habitée par plusieurs civils. Deux militaires ont perdu la vie dans cette attaque de miliciens « , précise-t-il.

Il a tout de même fait savoir que le commandant secteur opérationnel Sukola 2 Sud au Sud-Kivu, condamne les actes de violences perpétrés par ces groupes armés locaux sous commandement du colonel déserteur Makanika Rukundo.

« Ces derniers ne veulent toujours pas adhérer aux processus de paix, tel que prôné par le président de la République Chef de l’Etat et commandant suprême « , a renchérit le capitaine Kasereka.

Pascal NGABOYEKA DIGA/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée