Rutshuru : les patrouilles mixtes FARDC-Civils autorisées à Kiwanja pour lutter contre le phénomène kidnapping




Rutshuru les patrouilles mixtes FARDC-Civils

Les patrouilles mixtes entre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les jeunes garçons sont désormais autorisées dans le territoire de Rutshuru, précisément à Kiwanja, en province du Nord-Kivu.

Cette décision a été prise ce mercredi 12 février par le comité local de sécurité présidé par le fonctionnaire délégué du gouverneur à Kiwanja, monsieur Janson Ntawiha pour lutter contre le phénomène kidnapping dans cette zone.

La grande société civile de Rutshuru félicite les autorités pour cette décision en informant que les patrouilles seront menées dans les forêts voisines de Kiwanja où se cachent souvent les kidnappeurs.

Pendant ce temps, le président de cette structure citoyenne, M. Mbusa Mukanda Aimé, dénonce plus de 40 cas de kidnapping enregistrés depuis le début de cette année et plaide pour la libération d’au moins 15 civils qui restent en détention.

Il sied de rappeler que la semaine dernière, les femmes de Kiwanja ont manifesté leur indignation face à la suspension des patrouilles des jeunes par les autorités administratives à, chose qui doit avoir interpellé celles-ci, ajoute notre source.

Christopher Mulakirwa