Les USA refusent d’apporter leur soutien militaire à la RDC à cause de certains généraux militaires sous sanctions Américaines




Peter Pham et Felix Tshisekedi

C’était à l’occasion de la signature d’un accord économique entre les États-Unis et la République démocratique du Congo mercredi 12 février 2020, que l’envoyé spécial de la maison Blanche dans la région des grands lacs Africains, Peter Pham, a annoncé que son pays hésite d’apporter son soutien militaire à la RDC. Ce, à cause de certains généraux des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) qui sont encore sous sanctions américaines.

“Nous sommes limités du point de vue militaire parce qu’il existe encore dans les rangs de l’armée des généraux qui sont sanctionnés soit par nous, soit par l’Union européenne ou par l’ONU. C’est difficile pour nous du point de vue légal…”, a déclaré Peter Pham à la presse.

Signalons que Peter Pham a également échangé mercredi 12 février avec le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Roberto Tshahe