Rutshuru : des militaires ont tué 3 civils après le pillage de leurs salaires par des inciviques à Rugari, dénonce la NDSCI




Rutshuru des militaires ont tué 3 civils

Les militaires des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont tiré à bout portant sur trois civils le weekend dernier à Rugari précisément à Rwaza près du parc national de Virunga en territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

La nouvelle dynamique de la société civile (NDSCI/NK) CHUMVI YA CONGO dénonce cet acte d’indiscipline auquel ces éléments se sont livrés quand ils protestaient contre le pillage de leurs salaires en provenance de Goma à la hauteur du village dont le nom a été précédemment cité.

Dans un communiqué parvenu à L’INTERVIEW.CD ce mercredi 26 février, la NDSCI condamne aussi des pillages que ces FARDC incontrôlés ont fait aux côtés de cinq autres civils blessés et deux vaches abattues.

“La NDSCI Nord-Kivu, après des enquêtes, regrette la façon dont les militaires basées à ce village se sont donnés à tirer à bout portant, et trois personnes civiles ont succombé, plus de cinq personnes grièvement blessées, deux vaches abattues, des chèvre et autres biens pillés et une boutique à étage incendiée à cause de l’expression de leur colère aux civils comme s’ils étaient impliqués dans cette mortelle embuscade”, peut-on lire dans ce document.

Cette structure citoyenne plaide pour la discipline de ces combattants afin qu’ils soient capables de se maîtriser dans des situations pareilles et inviter ainsi le pire.

Il sied de rappeler que des ennemis armés ont tendu une embuscade vendredi 21 février dernier à une Jeep de l’armée dans laquelle il y avait le salaire des militaires FARDC et le bilan était lourd : trois militaires dont des officiers sont tombés et tout l’argent a été emporté.

Christopher Mulakirwa