RDC : Voici les charges qui pèsent sur Kabund

Publicité sponsorisée

Jean MARC KABUND

Aux arrêts depuis mardi dernier, l’ex allié du chef de l’État congolais Jean-Marc Kabund était vendredi 12 août devant le procureur de la Cour de Cassation.

Face aux propos tenus le 18 juillet dernier au cours de son point de presse, Jean-Marc Kabund est poursuivi pour imputations dommageables, outrages envers l’Assemblée nationale, outrages envers le gouvernement, propagation des faux bruits de nature à alarmer la population et offense envers le chef de l’État.

Malgré cela, la Cour de Cassation l’a assigné à résidence surveillée vu qu’il est député national.

Il sied de rappeler que cet ancien premier vice-président de l’Assemblée nationale et ex président ai du parti présidentiel est devenu à ce jour, opposant de Félix Tshisekedi car il l’accuse « d’incompétent ».

 

Rédaction de L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée