RDC – MIBA : Le conseil d’administration et la Direction Générale suspendus par le Gouvernement (Officiel)

Publicité sponsorisée

Miba minière de Bakwanga RDC

Au cours de la 33ème réunion du conseil des ministres tenue vendredi 29 mai 2020, l’exécutif national a décidé de la suspension du conseil d’administration et la direction générale de la la Société Minière de Bakwanga (MIBA SA).

Ce, pour notamment dysfonctionnement au titre de conformité, de la gouvernance et management, de la production et de la gestion financière.

« Le ministre du Portefeuille a proposé au conseil une batterie de mesures thérapeutiques en vue de remettre à flot, autant que faire se peut, cette société qui constituait, hier encore, la fierté de toute la Nation. La situation actuelle de la MIBA SA a préoccupé profondément les membres du Conseil qui a décidé de la suspension immédiate du conseil d’administration et de la Direction Générale de la MIBA SA « , lit-on dans le compte-rendu fait par le ministre de la communication et médias, porte-parole du Gouvernement, David-Jolino Makelele Diwampovesa.

Dans ledit Conseil, il a été également décidé de la désignation des chargés des missions aux fins d’examiner les pistes de redressement de la situation et convocation d’une Assemblée Générale « , indique le compte-rendu.

Signalons que cette décision intervient après une mission d’audit que le ministre du Portefeuille a diligentée auprès de cette société minière dont le rapport date du 23 mars 2020.

Lire aussi | Kasaï oriental/MIBA: le PCA Mbaya Tshiakany suspendu pour 3 mois par le ministre du portefeuille

La société Minière de Bakwanga (MIBA) est spécialisée dans l’exploitation du diamant, elle est basée à Mbuji-mayi dans la province du Kasaï Oriental.

Mgr Dieudonné Mbaya occupait le poste du Président du conseil d’administration tandis-que Albert Mukina Kanda Kanda chapeautait la Direction Générale.

 

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée