RDC- Meurtres des militants de l’UDPS à Lubumbashi : Human Rights Watch demande une enquête exhaustive, indépendante et impartiale

Réagissant sur la découverte des corps des militants de l’UDPS repêchés dans la rivière de Lubumbashi, Human Rights Watch, Organisation de défense des droits l’homme, a dans un communiqué rendu public ce mercredi 12 août, demandé une enquête exhaustive, indépendante et impartiale tout en vérifiant les informations selon lesquelles d’autres personnes sont portées disparues.

“Les enquêteurs devraient également vérifier des informations selon lesquelles les quatre hommes retrouvés morts avaient été détenus dans un bâtiment militaire à Lubumbashi, dans le sud du pays, à la suite d’une manifestation le 9 juillet 2020”, lit-on.

Et d’ajouter : “Human Rights Watch a également reçu des informations crédibles selon lesquelles d’autres personnes ayant participé à la manifestation du 9 juillet pourraient être portées disparues”.

A en croire Thomas Fessy, chercheur principal sur la RDC chez Human Rights Watch, la découverte de ces cadavres constitue un avertissement au sujet de la liberté d’expression.

En outre, ladite organisation fait savoir que Jacques Kyabula, gouverneur de la province du Haut-Katanga leur avait dit qu’ils avaient saisi la justice pour l’ouverture d’une enquête.

Il sied de rappeler que les corps de certains membres de l’UDPS avaient été découverts à Lubumbashi après la manifestation politique du dit parti organisé le 9 juillet dernier.

J.NK/L’INTERVIEW.CD