RDC : l’UDPS s’enflamme contre des structures dont G27 qui parlent au nom du parti sans autorisation




udps_augustin-kabuya-lamuka

Dans un communiqué publié le 30 décembre 2019, dont la copie est parvenue à la rédaction de L’INTERVIEW.CD ce mardi 31 décembre, Augustin Kabuya secrétaire général du parti au pouvoir l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) met en garde toutes les structures qui parlent au nom du parti sans mandat.

De pied ferme, Augustin Kabuya promet d’appliquer des sanctions disciplinaires au cas où cela pourra se répéter encore.

“Il est demandé aux combattantes et combattants de l’UDPS/Tshisekedi de se référer constamment à la hiérarchie du parti pour toute question qui exposerait l’image du parti vis-à-vis de l’opinion, sous peine pour les responsables des structures de se voir appliquer des sanctions disciplinaires et pour les autres, de faire l’objet des poursuites judiciaires”, déclare-t-il dans le communiqué.

Rappelons que les mouvements G27 de la jeunesse de l’UDPS ont eu à exiger la démission à l’immédiat de Vital Kamerhe au poste de directeur de cabinet du chef de l’État, pour Népotisme et détournement des Fonds.

Une déclaration qui a été mal appréhendée par l’UNC parti cher à Vital Kamerhe.

Roberto Tshahe