RDC : L’identification des travailleurs étrangers autorisée par le Gouvernement

Publicité sponsorisée

Néné Nkulu

Nene Nkulu, ministre de l’emploi, travail et prévoyance sociale a au cours de la 46ème réunion du conseil des ministres, été autorisée par le Gouvernement d’identifier les travailleurs étrangers en République Démocratique du Congo.

A en croire la ministre de l’emploi, cette identification aura les avantages ci-après :
– disposer d’une base des données fiables des travailleurs étrangers
– protéger la main d’oeuvre nationale en exigeant aux entreprises de se conformer aux dispositions légales et réglementaires en la matière
– élargir l’assiette des recettes fiscales et sociales de l’Etat par une maîtrise de la population des travailleurs étrangers
– constituer d’une banque des données.

Selon Nene Nkulu, l’embauche des travailleurs étrangers dans plusieurs entreprises se fait en violation des dispositions légales et réglementaires en vigueur.

« Après expiration du moratoire donné aux entreprises pour se mettre en règle avec le Code du Travail, j’ai expliqué au Conseil des Ministres la nécessité d’identification des travailleurs étrangers. Et le projet a été adopté. Bientôt le contrôle annoncé il y a un mois! », a t-elle renchéri ce dimanche 30 août.

Il sied de rappeler qu’au mois de juillet dernier, la ministre de l’emploi, travail et prévoyance sociale avait laissé un moratoire d’un mois aux entreprises et établissements de se mettre en règle sur la détention de la carte du travail pour étranger car les agents du ministère de l’emploi passeront pour le contrôle.

J.NK/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée