Balkanisation de la RDC : les rebelles M23 rejettent les allégations du gouvernement et citent le PPRD

Publicité sponsorisée

M23

Réagissant aux allégations du gouvernement de la République démocratique du Congo selon lesquelles des ex-rebelles du mouvement du 23 mars (M23) a déjà créé, dans la province du Sud-Kivu, une association pour la “Balkanisation”, le président de ce mouvement rejette toute implication dans cette affaire.

Dans une mise au point publiée ce samedi 29 août et dont une copie est parvenue à L’INTERVIEW.CD ce dimanche, Bertrand Bisimwa cite plutôt le parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD) de l’ancien chef de l’État Joseph Kabila dont certains politiques “ont été arrêtés à Bukavu par l’ANR dans le dossier de la République du Kivu”.

Lire aussi

Certains ex-rebelles M23 créent l’ “Association pour la balkanisation de la RDC”

Ce mouvement déplore le fait que le gouvernement congolais n’ait pas respecté, jusqu’à présent, les accords signés à Nairobi, en présence de tous les présidents des pays de la communauté internationale de la région des grands lacs (CIRGL).

En rappel, au cours de la 46è réunion du Conseil des Ministres, le gouvernement a révélé que certains rebelles ex-M23 ont créé “L’Association pour la Balkanisation de la RDC” et dont les combattants sont des étrangers et certains M23.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée