Rutshuru : 1299 déplacés internes, 59 maisons incendiées dans de récents combats entre FARDC et groupes armés à Bukombo

les déplacés rutshuru

Au moins 1299 personnes se sont déplacées dans le groupement de Bukombo, territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu, c’est le bilan de récents combats engagés par les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) contre les rebelles Nyatura notamment du collectif des mouvements pour le changement (CMC).

Dans un communiqué parvenu à L’INTERVIEW.CD ce dimanche 30 août 2020 et signé par le chef du groupement précité, il est aussi révélé que 59 maisons ont été incendiées dans ses affrontements, aux côtés d’une fillette de 12 ans grièvement blessée par balle perdue.

Le chef coutumier Héritier Kahombo Iv David appelle à une assistance humanitaire en faveur de ces vulnérables qui viennent s’ajouter à des milliers d’autres déplacés internes dans le territoire de Rutshuru.

Tous les déplacés venus des villages de Mashango, Kyahemba/Mudugudu et Bukombo, campent dans des locaux de l’école primaire Twaweza, Institut Birambizo, Institut Kavusa, la paroisse de Birambizo, et d’autres dans des familles d’accueil, sans denrées alimentaires, ni articles ménagers essentiels, moins encore d’abris, a précisé ce chef coutumier.

Il sied de signaler que les FARDC ont récemment lancé les opérations de traque des groupes armés dans le groupement de Bukombo, le 24 août dernier.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD