RDC : le bilan du mois de la femme jugé mitigé au Kasaï Central suite au COVID-19




Nathalie KAMBALA LUSE FMMDK

La secrétaire exécutive de l’ONG Femme main dans la main pour le développement du Kasaï (FMMDK) juge mitigé le bilan des activités menées pendant le mois de mars dans la province du Kasaï Central.

Nathalie KAMBALA LUSE justifie cette exécution partielle d’activités par la déstabilisation du chronogramme d’action due à la pandémie de Coronavirus qui secoue le monde.

Au nombre d’activités planifiées par cette structure de défense de droits de la femme, figuraient les séances de sensibilisation dans dans différentes places publiques notamment dans les écoles, universités, églises et autres.

La FMMDK devait également organiser les conférences-débats afin d’outiller les femmes centres kasaïennes des connaissances accrues sur leurs droits, comme l’a dit la patronne de l’administration de FMMDK.

Selon Nathalie KAMBALA, toutes les activités ratées au mois de mars dernier seront exécutées tout au long de l’année 2020 en cours, au regard de l’évolution de la situation sanitaire, ces jours, perturbé par le Coronavirus.

Pierre Love MUKENDI