RDC : Katumbi entrevoit à un rapprochement Tshisekedi-Fayulu




Moise Katumbi Felix Tshisekedi Martin Fayulu

Tout en pensant qu’ils peuvent être dans l’opposition et faire avancer les choses, le Coordonnateur actuel de la plate-forme Lamuka et leader d’Ensemble pour le changement promet de trouver des mécanismes en vue de mettre ensemble l’actuel président de la République et le candidat malheureux à la présidentielle.

Dans un point de presse tenu ce mercredi 22 mai 2019 dans sa résidence de Lubumbashi, Moïse Katumbi a évoqué l’idée d’un rapprochement entre Félix Tshisekedi et Martin Fayulu. Le Coordonnateur de Lamuka, qui vient de rentrer au pays, a rappelé que ces deux personnalités sont des frères.

L’ex-gouverneur du Katanga rassure de trouver une solution pour rapprocher les deux hommes. Mais, selon lui, cela ne sera pas pour un partage du pouvoir. « Nous ne sommes pas des ennemis. Je crois que dans notre opposition républicaine, nous allons trouver une solution pour mettre les deux frères ensemble. Mettre les deux personnes ensemble ne veut pas dire entrer au gouvernement. Nous pouvons être du côté de l’opposition et faire avancer le pays », a-t-il dit. Moïse Katumbi Katumbi pense associer Jean-Pierre Bemba à ce rapprochement entre Fayulu et Tshisekedi. « L’opposition Lamuka aura le temps de le voir.Nous partirons ensemble avec mes frères Martin Fayulu et Jean-Pierre Bemba. Nous n’irons pas la nuit. Moi je ne suis pas un politicien de nuit », a-t-il soutenu.

Aussi, le Coordonnateur de Lamuka reconnait-il que Félix Tshisekedi est en train de faire un travail remarquable. « Le président Tshisekedi est en train de faire un grand travail », a-t-il dit.

Katumbi pour le développement du pays

Depuis son retour au pays, en effet, Moïse Katumbi ne cesse d’affirmer qu’il va travailler pour le développement du pays et le bien de son peuple. Lors de ce point de presse tenu à Lubumbashi, le leader de Lamuka a rappelé ses prétentions de travailler dans l’opposition, pour faire avancer les choses dans le pays. « Moi, je suis un homme du progrès. La population va nous juger sur ce que nous sommes en train de faire sur cette terre », a-t-il insisté. Je reste, a-t-il soutenu, dans l’opposition. « On peut aider notre pays sans entrer au gouvernement. Moïse Katumbi ne sera pas au gouvernement. Au contraire, Moïse Katumbi aura un bic rouge (pour coter le gouvernement) », a-t-il expliqué, notant que les postes au gouvernement doivent être occupés par les militants de l’Udps et du parti l’UNC de Vital Kamerhe

Lucien Masidi