RDC: Election au Bureau du Sénat ce samedi

3 candidats -président et 4 femmes à la course pour d’autres postes

Publicité sponsorisée

parlement-rdc-palais-peuple_Bureau du Sénat

L’élection au bureau  du Sénat longtemps attendue n’est plus une fiction ou une simple vue de l’esprit elle aura bel et bien lieu ce samedi 27 Juillet 2019 au palais du peuple.

Et le dépôt des candidatures a démarré hier lundi au siège de la chambre haute du Parlement conformément au calendrier rendu public par la CENI.

Cela a permis de découvrir les ambitions de Sénateurs qui étaient encore à l’ombre.

Des échos qui nous parviennent du Palais du peuple, renseignent que 18 candidatures ont été enregistrées hier lundi parmi lesquelles celle de THAMBWE MWAMBA Alexis, candidat du FCC ainsi que la candidature du Professeur BAHATI LUKWEBO pour le perchoir du Sénat.

Mais à la surprise générale, un candidat pas très connu du public, a aussi postulé pour la Présidence du Bureau du Sénat. Il s’agit de l’Honorable ERIC MAKANGU.

La candidature de ce Sénateur qui s’est présenté en indépendant, risque de perturber certains calculs a estimé un analyste politique qui a requis l’anonymat.

Mais les ténors  du Front Commun pour le Congo estiment qu’ERIC MAKANGU ne joue qu’au trouble fait. Il ne changera pas les données au cours de l’élection de samedi.

Etant donné que le FCC aligne plus de 80 Sénateurs. Il a une majorité absolue.

« Je ne vois  pas comment BAHATI et l’autre pourront faire le poids, devant Alexis THAMBWE MWAMBA, le choix de l’autorité morale, Joseph KABILA, a déclaré l’Honorable Denis KAMBAYI à la presse.

En effet, sûr de sa majorité au Sénat, le coordonnateur du FCC pense qu’il est politiquement plus réaliste de confier cette responsabilité à une force politique plutôt qu’à un individu étant donné qu’après, il y aura reddition des comptes.

Pour sa part, le Professeur BAHATI qui n’aligne pas beaucoup de Sénateurs AFDC-A compte sur la conscience des Sénateurs qui doivent comprendre qu’ils sont appelés à travailler pour la Nation et non servir des individus.

Il promet d’apporter des changements notables en faveur de la population Congolaise si jamais, il était élu par ses pairs.

Il estime que l’époque des injonctions est révolue. Chaque Sénateur devra voter pour l’intérêt de la patrie plutôt que de satisfaire les appétits des individus.

A la Première Vice-Présidence du Sénat, BOSHAB ne sera pas seul. Il a désormais un concurrent en la personne de SAMY BADIBANGA, ancien 1er Ministre.

Quelles sont ses chances ? Nous le saurons samedi après le vote.

Le collectif des femmes Sénateurs prêt à soutenir Marie Josée KAMITATU

Parmi les dames qui ont postulé au bureau du Sénat, figurent en bonne place, l’Honorable Marie-Josée KAMITATU, fille d’Olivier KAMITATU.

Pour nombre d’observateurs, cette Sénatrice a beaucoup de chances d’être votée au poste de questeur adjointe. Elle a travaillé au bureau  provisoire du Sénat  en qualité de 1er Secrétaire-rapporteur.  Poste qu’elle a assumé avec beaucoup de compétences malgré son jeune âge.

Le collectif des femmes Sénateurs lui ont promis son soutien au cours d’un diner qu’elles lui ont offert samedi dernier dans un restaurant de la place. Certaines d’entre elles interrogées, se sont dits déçues de l’attitude des dirigeants politiques qui n’ont pas pensé aligner une seule dame au Bureau du Sénat.

Jean Pierre SEKE

Publicité sponsorisée