MLC : La Ligue des femmes dit non à l’éviction d’Eve BAZAÏBA

Publicité sponsorisée

MLC femme Secrétaire générale Eve BAZAÏBA

Une tension est observée ce dernier temps au sein du Mouvement de libération du Congo (MLC) où des violons ne semblent plus s’accorder sur certains points.

Quelques hauts cadres de cette formation politique appellent à la restructuration du Parti, pour des raisons qui n’ont pas été élucidées.

Démarche qui a provoqué la réaction vive de la ligue des femmes du MLC, qui a, par la voix de sa porte-parole dénoncé ces manœuvres. Pour elle, la restructuration dont certains cadres du Parti proposent, vise l’éviction de la Secrétaire générale, Eve BAZAÏBA.

La ligue des femmes du MLC soutient l’actuelle Secrétaire générale qu’elle considère très compétente et apte. Elle a tenu le parti pendant le long moment d’absence du Président Jean-Pierre Bemba détenu pendant plusieurs années à la CPI.

Qu’est-ce qu’elle n’a pas subi comme déboires. Elle a même frôlé la mort pendant une manifestation de l’opposition où elle a reçu une balle au pied.

A lire aussi : MLC : JP Bemba appelle les cadres à être en contact avec la population

Cependant cette attaque ne l’a pas découragé. Pourtant elle pouvait abandonner la lutte et s’occuper de sa petite famille.

Mais elle a poursuivi le combat et a amené le MLC là où il se trouve aujourd’hui.

Elle a continué à entretenir le moral des membres du Parti qu’elle a motivé et encadré sans relâche. « Il n’y a pas de raison pour qu’elle soit mise à la porte aujourd’hui ».

La ligue des femmes du MLC attire l’attention de tous ces assoiffés du pouvoir de s’abstenir car ils trouveront les mamans du Parti sur leur route.

Elle a, dans une déclaration à Top Congo F.M, fait savoir clairement la position de la ligue des femmes qui ne cautionnera en aucun cas, la marginalisation ou l’éviction de Madame Eve BAZAÏBA de son poste de Secrétaire Générale du Parti.

Jean Pierre SEKE

Publicité sponsorisée