RDC/Covid-19 : Le gouvernement annonce l’arrestation des « contrevenants  » aux mesures barrières à Kinshasa

Publicité sponsorisée

Le gouvernement annonce l'arrestation des "contrevenants " aux mesures barrières à Kinshasa

Le chef de l’exécutif national Sylvestre Ilunga Ilunkamba a réuni ce jeudi 2 juillet, les membres du comité multisectoriel de lutte contre la pandémie du Coronavirus, associés à certains ministres du gouvernement central.

Au cours de cette réunion, il était question d’évaluer la situation épidémiologique de la Covid-19 en République démocratique du Congo.

D’après le gouverneur de la ville province de Kinshasa qui a fait le compte-rendu de la rencontre, les mesures barrières édictées par les autorités ne sont pas respectées normalement dans les différentes entreprises à travers la ville de Kinshasa.

« Les mesures barrières éditées pas les autorités ne sont pas respectées à 100 % par la population. Nous avons constaté que la plupart des Kinois et Kinoises ne portent pas les masques (…) Les Congolais en général, doivent savoir que la maladie sévit à Kinshasa. La seule façon d’éviter la contamination à la maladie, il faut porter régulièrement et obligatoirement le masque et garder la distanciation sociale « , a confié Gentiny Ngobila Mbaka au service de communication de la primature.

Et d’ajouter : « Nous avons observé dans le chef des responsables des structures, qu’ils ne respectent pas les mesures barrières, car dans les magasins, boutiques, bureaux et commerces on organise pas le dispositif de lavage des mains à l’entrée de leur business. Dans les jours qui viennent les contrevenants seront appréhendés par la police « .

Concernant la levée de l’état d’urgence sanitaire qui est à sa cinquième prorogation, Gentiny Ngobila a indiqué que tout dépendra du Chef de l’Etat, sous certaines conditions.

Il sied de noter qu’actuellement, la RDC compte 7.189 cas dont 7.188 cas confirmés et 1 cas probable, depuis la détection de la maladie en date du 10 mars 2020.

Ces cas sont disséminés à travers les 14 provinces du pays, dont Kinshasa reste l’épicentre du virus avec 6.323 contaminations.

Crispin Kazadi/L’INTERVIEW.CD

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée