RDC – Assemblée nationale : les députés nationaux issus des 26 provinces menacent de faire tomber le bureau Mboso notamment pour « désordres »

Publicité sponsorisée

RDC Assemblée nationale bureau Mboso nkodia

Le député National Gratien Iracan de Saint-Nicolas a, à travers son compte Twitter, annoncé ce jeudi 27 janvier 2022, les résolutions de la concertation du collectif des députés nationaux issus des 26 provinces du pays « C26 ».

D’après le député Iracan de Saint-Nicolas, le président du bureau de l’Assemblée nationale Christophe Mboso N’kodia Pwanga est appelé à remettre de l’ordre au sein de cette institution pour une bonne évolution.

« C26, Collectif de députés nationaux des 26 provinces, après concertation, donne 3 jours à l’honorable Mboso pour remettre de l’ordre au sein de l’Assemblée nationale conformément à l’article 101 alinéas 4 et 5 », a écrit le député Gracien Iracan.

Il a tout de même préciser que ce collectif statuera sur ses prérogatives des élus du peuple s’il n’y a pas évolution dans 3 jours afin de destituer le bureau de la chambre basse du parlement congolais, dirigé Mboso N’kodia Pwanga Christophe.

« Dépassé ce délai, 50% des députés nationaux vont convoquer la session extraordinaire pour déchoir tous les membres du bureau. L’Assemblée nationale est une grande institution qui mérite respect. Elle n’est pas un organe de sous traitance. Honorable Mboso est député comme tous les autres députés et non le chef des députés. Seul, le souverain primaire reste chef de l’Assemblée nationale. Le Chef de l’Etat est son garant pour un bon fonctionnement », a lancé cet élu de Bunia dans la province de l’Ituri.

Crispin Kazadi Shambuyi/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée