RDC – 60 ans d’indépendance : “L’heure est venue pour la Belgique d’entamer un parcours de vérité et de mémoire “, a dit Sophie Wilmès première ministre belge




Commémoration-60-ans-Congo-Plaque-commémorative-Ixelles-Inauguration-Belga-Benoit-Doppagne

À l’occasion de la commémoration de 60 ans de l’accession de la République démocratique du congo à l’indépendance, la cheffe du gouvernement Belge hausse le ton quelques heures après la publication d’une lettre du Roi Philippe qui a exprimé ses profonds regrets concernant les souffrances infligées au congo à l’époque coloniale.

Sophie Wilmès, s’est dit qu’il est temps pour d’autres pays de l’Europe plus particulièrement la Belgique d’entamer un parcours notamment de recherche, de vérité et de mémoire.

“Comme pour d’autres pays européens, l’heure est venue pour la Belgique d’entamer un parcours de recherche, de vérité et de mémoire. En 2020, nous devons être en capacité de regarder notre passé partagé avec lucidité et discernement. Un passé également empreint d’inégalité et de violence vis-à-vis des congolais “, s’est exprimée la première ministre belge ce mardi lors d’une cérémonie dans le cadre du 60ème anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo.

La patronne du gouvernement belge a ajouté également qu’il ne s’agit pas de réécrire l’histoire, mais de mieux la comprendre.

Il sied de préciser que sur l’invitation du président Félix Tshisekedi, le roi Philippe avait prévu de venir à Kinshasa, malheureusement en raison de la Covid-19, il n’a pas pu rallier la ville de Kinshasa.

JM-HEAVEN/L’INTERVIEW.CD