Procès 100 jours : les jeunes de l’UNC Kongo Central ont manifesté pour exiger la libération de Kamerhe

Certains jeunes de l’Union pour la nation congolaise (UNC) de la province du Kongo Central sont descendus dans la rue, le mardi 16 juin pour exiger la libération de Vital Kamerhe, arrêté il y a 2 mois où il est soupçonné d’avoir détourné les deniers publics.

Pour ces jeunes, Vital Kamerhe est « innocent » et mérite d’être acquitté par le tribunal, car les avocats de la partie civile et du ministère public n’ont pas pu démontrer les traces du détournement.

Selon nos sources sur place, en attendant le verdict du tribunal le 20 juin prochain, l’UNC programme plusieurs manifestations dans différents coins du Kongo Central jusque samedi jour prévu pour le jugement.

JM/L’INTERVIEW.CD