Numérique : L’adoption des médias sociaux aide les PME à nourrir la croissance économique de l’Afrique

Publicité sponsorisée

NUMERIQUE

L’adoption des médias sociaux aide les petites et moyens entreprises (PME) à nourrir la croissance économique de l’Afrique.

Ceci a été révélé dans un rapport publié le 29 Juin 2021 dernier par Genesis Analytics après avoir menée une étude dans huit pays africaine à savoir le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la République démocratique du Congo, l’Afrique du Sud, le Nigeria, le Ghana, l’Ile Maurice et le Kenya sur l’utilisation des plateformes numériques. D’après cette organisation, le continent africain dépend fortement de ses petites et moyennes entreprises qui constituent l’épine dorsale de l’économie.

Pendant ce temps, plusieurs pays du continent ont amorcé leur transformation numérique, cette étude a démontrée que les plateformes numériques peuvent jouer un rôle clé dans le développement du continent.

À en croire Genesis Analytics, les PME sont un vecteur essentiel pour l’emploi des jeunes, la parité hommes-femmes et du commerce intra-régional en Afrique. Ce rapport montre également que les PME interrogés qui utilisent les applications Facebook ont des employés plus jeunes avec une moyenne de 45% d’employés de moins de 30 ans.

Par ailleurs, les PME qui utilisent les applications Facebook sont plus souvent détenues par des femmes, tandis que les PME du secteur manufacturier considèrent que la capacité d’accéder à de nouveaux marchés étrangers est l’avantage le plus bénéfique de ces applications.

À en croire le propos de Ryan Short qui s’est associé à Genesis Analytics : “L’étude de Genesis Analytics apporte un éclairage indispensable sur la façon dont les petites et moyennes entreprises (PME) du continent adoptent les outils et plateformes numériques. Elle montre de manière empirique que l’utilisation des outils numériques peut stimuler la croissance économique en faisant entrer davantage de femmes dans l’économie formelle, en créant des opportunités économiques pour les jeunes et en stimulant le commerce intra-africain. Nous exhortons les décideurs politiques et les plateformes numériques à comprendre ces opportunités et à créer un environnement optimal pour que les PME puissent prospérer grâce aux outils numériques et aux médias sociaux”.

Il sied de préciser que ce rapport a notamment identifié les défis sur lesquels les décideurs politiques doivent se pencher pour développer l’économie numérique et stimuler une une croissance significative.

 

JM-Heaven/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée