Nord-Kivu : vive tension à Beni au lendemain du meurtre de deux civils par un militaire

Publicité sponsorisée

Paralysie d'activités à Beni

La situation est tendue le matin de ce lundi 17 août au centre ville de Beni dans la province du Nord-Kivu, au lendemain du meurtre de deux civils par un militaire de l’armée congolaise.

Les habitants en colère se sont réveillés dans la rue pour exprimer leur indignation face à nouveau meurtre des civils.

Les activités socio économiques restent paralysées la matinée de ce lundi 17 aout 2020 dans le centre ville.

En rappel, c’est dans une barre où un militaire en état d’ivresse a tiré sur deux civils la nuit du dimanche 16 à ce lundi 17 août 2020 en commune de Benu.

Milan Kayenga/ L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée