Nord-Kivu – Lac Edouard : 21 autres prêcheurs congolais et leurs pirogues arrêtés par la marine ougandaise




Nord-Kivu - Lac Edouard 21 autres prêcheurs

Vingt et un pêcheurs congolais de la pêcherie de Kyavinyonge dans le territoire de Beni, au Nord-Kivu ont été arrêtés par la marine ougandaise sur les eaux lac Edouard pendant qu’ils revenaient de Kasindi-Port.

Les faits se sont déroulés ce samedi 22 février 2020, selon l’information livrée à L’INTERVIEW.CD par le représentant du comité des pêcheurs de Kyavinyonge, Mbusa Kavatsia Noé qui ajoute que ces pratiquants de pêche ont été appréhendés avec sept pirogues qu’ils utilisaient.

Selon notre source, la violation des limites liquides du lac Edouard entre la République démocratique du Congo et l’Ouganda serait à la base de cette énième arrestation.

M. Mbusa Kavatsia déplore le silence du gouvernement face à ce qu’il qualifie de danger permanent que les pêcheurs congolais courent sur le lac Edouard car, informe-t-il, les Ougandais profitent désormais de ce mode de travail pour s’enrichir.

Il plaide ainsi pour l’implication du gouvernement dans ce dossier afin que les pêcheurs congolais puissent exercer leur travail dans la quiétude car parfois on arrête les autres alors qu’ils ne sont même pas du côté de l’Ouganda, regrette ce représentant du comité des pêcheurs de Kyavinyonge.

Pour rappel, c’est depuis un bon moment que les pêcheurs congolais sont appréhendés par la garde marine ougandaise pour violation des limites lacustres et ils sont souvent acheminés à la prison de Katwe en Ouganda où les dernières victimes se retrouvent pour l’instant, subissant des traitements inhumains, d’après des témoignages de ceux qui avaient été arrêtés puis relâchés après paiement des amandes.

Christopher Mulakirwa