Nord-Kivu – Insécurité à Masisi : ”La situation est déplorable et c’est plus grave” (société civile)

Le territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu fait dorénavant face à une cauchemardesque situation sécuritaire qui fait trembler les paisibles citoyens.

C’est par exemple la cité de Rubaya qui ne cesse d’enregistrer des cas d’assassinats et plusieurs tracasseries.

Face à cette situation, la rédaction de L’INTERVIEW.CD est allée interrogée la société civile territoriale de Masisi, chapeautée par Voltaire Batundi Sadiki qui s’est prononcé quant à ce.

L’INTERVIEW.CD : Mr Voltaire Batundi, qu’en est-il de la situation sécuritaire qui se passe à Rubaya ?

Voltaire : La situation sécuritaire est déplorable et c’est plus grave car on ne cesse d’enregistrer des cas de tueries chaque jour.

L’INTERVIEW.CD : Qu’est-ce qui sera à la base de cette situation alarmante ?

Voltaire : À Rubaya, c’est un groupe de bandits inconnus qui tracassent la population. Et là ce sont les pauvres citoyens qui sont la cible de ces différentes tueries enregistrées. D’une autre part, les forces de sécurité sont aussi impliquées.

L’INTERVIEW.CD : Est-ce que vous avez eu à informer les autorités locales par rapport à ce qui se passe dans ce coin?

Voltaire : Le comité territorial de sécurité est au courant de tout. Mais, hélas car on ne cesse d’assister à une douloureuse situation.

L’INTERVIEW.CD : Jusqu’à présent, qu’est-ce que t’as déjà fait entant que président de la société civile?

Voltaire : Je ne cesse d’interpeller et alerter les autorités concernant cette situation. J’ai rédigé certaines lettres aux autorités compétentes, mais pas de feed-back jusqu’à maintenant, a fait savoir Voltaire Batundi Sadiki dans une interview accordée ce jeudi 07 mai à votre rédaction.

Signalons-le, ce même jeudi dans la matinée, deux personnes ont été tuées par balles et une autre grièvement blessée dans nouvelle incursion attribuée aux hommes armés non identifiés.

CEDRICK SADIKI MBALA/L’INTERVIEW.CD