Mbujimayi : Les travaux financés par le gouvernement provincial sur l’avenue Monseigneur Nkongolo aux arrêts




Mbujimayi Les travaux financés par le gouvernement provincial aux arrêts

Le président du cadre de concertation de la société civile, Abbé Pierre Kabamba a dénoncé ce samedi 15 février l’arrêt brusque des travaux de réhabilitation de l’avenue Monseigneur Nkongolo de Mbujimayi coupée en deux et a plaidé pour la poursuite de ces derniers.

Depuis deux jours, les travaux ne sont pas effectués sur cette avenue Monseigneur Nkongolo.

Financés en entièreté par le gouvernement provincial, le déroulement de ces travaux venait donné une lueur d’espoir aux usagers de cette route majoritairement élèves de quelques institutions d’enseignement primaires et secondaires notamment l’institut Mpokolo, Lycée Mère Hostia, L’institut Kristo Mfumu, Institut kizito-anuarité, Institut Bamuswe , autant d’écoles dont Plus de 5000 élèves empruntent cette route pour atteindre leurs milieux d’éducation.

À ceci s’ajoutent ceux qui s’amènent à l’hôpital général de Christ roi, au marché tukunyema.

Selon certaines indiscrétions, le projet consistait à empêcher la progression du ravin qui s’était créé et qui était à quelques mètres seulement de l’actuel résidence du gouverneur de province Jean Maweja Muteba qui en soit, est absent de la province.

Chose faite, l’OVD peut se frotter les mains d’avoir atteint son objectif, pourtant, la population souhaite que les travaux se poursuivent jusqu’à la réhabilitation de l’ensemble de cette avenue qui relie le rond point petrombu au rond point tshombela.

Il faut noter qu’un ravin s’est créé sur cette route, la coupant en deux et se dirigeant en toute vitesse vers la résidence du gouverneur Jean Maweja Muteba, actuellement la progression du ravin est stoppée, mais la route n’est pas réhabilitée.

Olivier Diangu