Masisi : 3 morts, 9 blessés et une arme récupérée lors des affrontements entre FARDC et APCLS à Kirumbu

Publicité sponsorisée

FARDC

Au moins 3 morts, 9 blessés et une arme récupérée, tel est le bilan des affrontements qui ont opposé mercredi 14 avril dernier les FARDC et les éléments de la milice Alliance des Patriotes pour un Libre et Souverain (APCLS-Nyatura) dans les villages Kirumbu, Bivuye, Bweru et Kashanje, respectivement des villages de la chefferie des Bashali-Mokoto, en territoire de Masisi au Nord-Kivu.

Les autorités administratives locales parlent d’une instabilité généralisée sur l’ensemble du territoire de Masisi, secoué par les attaques à répétition depuis environ deux mois. 

Lire aussi

Masisi : encore des affrontements entre FARDC et APCLS-Nyatura signalés à Kirumbu, la situation reste confuse

“A Kirumbu, les miliciens de l’APCLS coalisés aux Nyatura Bazungu ont attaqué la position militaire mercredi vers 1 h du matin et après 3 heures d’échanges de tirs, l’armée est parvenue à maîtriser la situation”, indique notre source.

Selon la société civile de Bashali, 2 miliciens ont été tués, 5 autres blessés et une armée récupérée par les FARDC. Et du côté de l’armée royaliste, 4 personnes blessées. 

“Tôt mercredi vers 5 h à Busumba dans la même agglomération, les militaires FARDC en sous-effectifs sont tombés dans une embuscade tandis que par la même coalition APCLS à Kirumbu précisément, un militaire FARDC a été capturé avant d’être mutilé par ces combattants”, rapporte les sources locales.

D’autre part, les sources de cette région confirment la reprise des villages Bweru et Bivuye par les FARDC après y avoir délogé les combattants de cette coalition APCLS, sur place un civil a été blessé.

Les autorités locales et la société civile font le constat d’une situation instable sur l’ensemble du territoire de Masisi avec les attaques qui se multiplient.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée