RDC: au moins 75% des agents de la Monusco sont des congolais (Bintou Keita)

Publicité sponsorisée

Bintou Keita

En séjour à Beni au Nord-Kivu, la cheffe de la Mission des Nations Unies pour la Stabilisation du Congo (Monusco) Bintou Keita a répondu ce jeudi 15 avril à quelques préoccupations de la société civile et des groupes de pression qui exigent coûte que coûte le départ de cet organe de l’ONU.

La cheffe de la Monusco a révélé que plus au moins 75% des agents qui travaillent dans cette institution sont des congolais. Elle pense que les congolais seraient à cet aspect là, les plus perdants.

Bintou Keita affirme que la meilleure façon de demander le départ de la Monusco, c’est de passer par le processus de dialogue que de manifester.

Elle ajoute que d’ailleurs un processus de retrait des éléments de cet organe de l’ONU a été déclenché dans certaines contrées de la République Démocratique du Congo dont le Kasaï et Tanganyika.

Milan Kayenga/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée