La CPI a confirmé la condamnation à 30 ans de prison de Bosco Ntaganda

Publicité sponsorisée

Bosco Ntaganda

La chambre d’appel de la Cour Pénale Internationale (CPI) a confirmé ce mardi 30 mars, la condamnation à 30 ans de prison de Bosco Ntaganda.

Cet ex-chef de guerre est accusé de 18 chefs dont 13 crimes de guerre et 5 crimes contre l’humanité notamment meurtres, pillages, viols ainsi que de l’esclavage sexuel.

Le lundi 08 mars dernier, le total de ses réparations était fixé à 30 millions. Et les bénéficiaires sont les victimes d’attaques, les enfants-soldats, les victimes de viol et d’esclavage sexuel ainsi que les enfants nés de ces crimes.

Notons que Bosco Ntaganda avait été condamné en novembre 2019, à 30 ans de prison pour des crimes de guerre et contre l’humanité.

Rappelons qu’il avait été jugé pour des crimes commis dans la province de l’Ituri, en République Démocratique du Congo en 2002-2003. Et l’ouverture de son procès avait été faite en 2015.

 

J.NK/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée