Kasaï Central : l’ONG SDC annonce des sanctions contre ses prestataires auteurs d’abus et exploitations sexuels




Social Developpement Center SDC

Au cours de son assemblée générale tenue le week-end dernier à Kananga, l’organisation non gouvernementale Social Development Center (SDC) a annoncé plusieurs mesures par le biais de son directeur pays à charge des collaborateurs et prestataires qui s’évertueraient en criminel sur terrain, celà à travers toute la République démocratique du Congo.

Raison pour laquelle, une formation de renforcement des capacités a été organisée à cette occasion.

Il était question, selon le directeur pays de SDC, d’outiller les participants sur différentes thématiques relatives notamment à la politique de prévention des exploitations et abus sexuels, la protection des bénéficiaires des actions humanitaires ainsi que la prévention de la fraude et corruptions, afin d’éradiquer toutes les anti-valeurs.

“Nous ne pouvons pas prêcher par la légèreté, nous disons que la tolérance est zéro pour chaque prestataire qui sera surpris main dans le sac, en rapport avec les exploitations et abus sexuels car nous sommes au service de la population”, a martelé José Oudney Ndaye, directeur pays de SDC en RDC.

À lui d’ajouter que même ceux qui auront à visiter les prestataires auteurs de ces actes d’immortalité seront sanctionnés conformément aux acquis de la formation de ce jour.

Notons que lors de cette assemblée générale couplée à la formation des capacitations, les mandats des membres du conseil d’administration de cette structure ont été validés pour une durée de trois ans.

Pierre Love MUKENDI/L’INTERVIEW.CD