Ituri : 18 morts dont 9 miliciens dans de violents affrontements entre FARDC et CODECO à Mongwalu

Publicité sponsorisée

un leader Nyatura et son garde du corps déposent les armes auprès des FARDC à Bwito

De violents affrontements ont été signalés vendredi 19 février entre les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et les miliciens de coopérative pour le développement du Congo (CODECO) à Mongwalu, une commune rurale située en territoire de Djugu dans la province de l’Ituri.

Les informations sur place rapportent que ces combats ont été à la base de plusieurs morts soit 18 personnes dont 9 miliciens CODECO. Plusieurs autres civils restent introuvables, ce qui pousse à considérer ce bilan comme étant provisoire.

Jean-Pierre Bikilisende, bourgmestre de Mongwalu appelle la population au calme et rassure que la situation est sous contrôle des forces loyalistes. En revanche, les déplacements massifs des habitants s’observent sur place.

Pour rappel, les miliciens CODECO avaient signé un protocole d’accord unilatéral visant à suivre le processus de pacification de plusieurs régions sous menace de l’insécurité grandissante dans la province de l’Ituri notamment en territoires de Djugu, Mahagi et Irumu qui ont été le théâtre des atrocités de ces assaillants.

 

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée