Insécurité à Walikale : au moins 6 combattants tués et plusieurs blessés dans les affrontements à Kalonge

Publicité sponsorisée

Kivu Guidon Shemiray NDC-Rénové

Le député provincial Prince Kihangi, élu du territoire de Walikale, a dans un communiqué de presse signé ce jeudi 18 novembre, indiqué que de nouveaux affrontements ont été signalés le mercredi dernier entre des groupes armés à Kalonge, groupement Kisimba, en territoire de Walikale.

À en croire cet élu, cela est intervenu après le pillage des biens de paisibles citoyens à Lukoma entre Kashebere et Kibati dans le groupement Luberike, le matin du mercredi 17 novembre dernier, par des hommes armés non identifiés.

Selon lui, la présence de deux ailes du NDC-R, de Nyatura et leurs ailes ainsi que Kabidon a été signalée dans la région de Kalonge-Kalembe.

Le bilan actuel de ces affrontements fait état de 6 combattants tués, 2 civils ont perdu la vie, plusieurs personnes blessées ainsi qu’une position de l’un des groupes armés incendiée.

“Nous dénonçons en condamnant cette attitude qui viole l’engagement des groupes armés à adhérer au processus de paix à travers le programme de désarmement démobilisation, réinsertion communautaire et stabilisation (PDDRC-S). Nous recommandons aux forces armées de la République Démocratique du Congo de se déployer dans la région afin d’assurer la protection des populations civiles exposées quotidiennement à la mort et à des multiples violations de leurs droits”, a dit Prince Kihangi député provincial élu du territoire de Walikale.

Cet élu appelle par la même occasion l’administrateur militaire du territoire de Walikale à organiser une mission d’itinerance dans la région afin de palper les réalités imposées à la population et y imposer l’autorité de l’Etat.

Mérite BAHOGWERHE JEAN PAUL/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée