Haut-Katanga – Bavures des militants UDPS : « L’État de droit n’est pas synonyme d’un parti unique », Francine Muyumba

Publicité sponsorisée

RDC Francine Muyumba Senat Sénatrice

La sénatrice élue du Haut-Katanga Francine Muyumba monte au créneau pour appeler les autorités nationales et locales à passer aux actes forts afin de faire régner la loi dans les villes de Lubumbashi et Kasumbalesa où les militants de l’UDPS sèment la terreur.

Cette élue du FCC souhaite que chacun prenne ses responsabilités pour éviter le pire.

« La situation à Lubumbashi et Kasumbalesa ne peut perdurer. J’en appelle aux autorités nationales et locales pour des actes forts afin de faire régner la loi. Le pire peut être évité. Que chacun prenne ses responsabilités.
L’Etat de droit n’est pas synonyme à un parti unique », indique la présidente de la commission des relations extérieures du Sénat.

En rappel, la semaine dernière, la situation a été caractérisée par les bavures des militants du parti présidentiel qui avaient bloqués la circulation à Kasumbalesa pour saluer leur drapeau en chantant l’hymne du parti pendant quelques minutes.

Une situation qui a été vite condamnée par plusieurs personnalités publiques notamment la hiérarchie du parti cher à Étienne Tshisekedi.

Heavan/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée