EPST : les épreuves certificatives nationales auront bel et bien lieu même dans les régions insécurisées par les ADF

Publicité sponsorisée

Les élèves finalistes Kasai oriental

Les épreuves certificatives nationales à savoir le TENAFEP pour les apprenants de l’école primaire et l’Examen d’État pour ceux du secondaire, auront bel et bien lieu même dans les régions insécurisées par les rebelles ougandais de l’ADF, dans la province éducationnelle Nord-Kivu 2.

Pour preuve, les dernières malles contenant les cahiers d’items sont arrivées à leur destination dans ces zones le samedi 22 août, selon une information relayée ce dimanche par l’inspecteur principal provincial (IPP) Yuma Dile Théodore.

Il s’agit notamment de la collectivité de Watalinga située à la frontière congolo-ougandaise, enclavée par le parc national des Virunga, et le groupement Banande-Kainama, milieu limitrophe de la province du Nord-Kivu et celle de l’Ituri.

Cette autorité éducationnelle informe que les habitants de ces agglomérations ont loué la bravoure de l’armée qui a tout mis en œuvre pour sécuriser cette opération.

C. Mulakirwa/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée