Éthiopie : les rebelles à quelques centaines de kilomètres de la capitale Addis Abeba

Publicité sponsorisée

Ethiopie Tigré Guerre 00

Un an seulement après l’envoi de troupes fédérales au Tigré, la région la plus septentrionale de l’Éthiopie, les rebelles du  Front de libération du peuple du Tigré (TPLF) sont désormais à des centaines de kilomètres d’Addis-Abeba.

Ce week-end, ils ont revendiqué la prise de deux villes stratégiques dans la région de l’Amhara, où ils ont avancé après avoir repris l’essentiel du Tigré en juin. Mercredi, ils ont annoncé être entrés dans Kemissie, à 325 kilomètres au nord de la capitale.

Le gouvernement éthiopien a nié tout progrès des rebelles et a déclaré jeudi qu’il ne succomberait pas à cette “guerre existentielle”.

Rédaction/L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée