Entérinement de Ronsard: Jean-Claude Muyambo lance un appel de mobilisation ce jeudi 9 juillet

Jean-Claude MUYAMBO

Le Président national du parti Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement (SCODE), Jean-Claude Muyambo a dans un communiqué signé ce samedi 4 juillet, lancé un appel de mobilisation massive pour la marche pacifique de protestation initiée par toutes les forces vives politiques et la société civile contre l’entérinement de Ronsard Malonda comme président de la CENI, ce jeudi 09 juillet 2020 à Lubumbashi.

“Il est porté à la connaissance de tous les cadres, membres et militants réunis au sein de notre cher Parti, Solidarité Congolaise pour la Démocratie et le Développement (SCODE) que son Président, le Bâtonnier Jean-Claude MUYAMBO KYASSA, lance un appel de mobilisation massive pour la marche pacifique de protestation initiée par toutes les forces vives politiques et la Société Civile contre l’entérinnement illégitime et illégal de Ronsard MALONDA comme successeur de Corneille NANGA’A à la tête de la CENI, ce jeudi 9 juillet 2020″, indique ce communiqué.

Et de préciser : “Car, il s’annonce les préludes d’une répétition du phénomène « député nommé » et « majorité artificielle »! “.

Par ailleurs, le Président de la SCODE tient à rappeler que c’est maintenant ou jamais qu’il faut faire barrage à la tricherie électorale dans des «officines obscures» du FCC pour rendre les élections chaotiques et bâclées afin d’imposer les élus «illégitimes pour prendre les institutions en otage.

Dans ce communiqué rédigé par le porte parole de la SCODE Dachris Mupwela, le Bâtonnier souligne que seules les élections libres, transparentes et démocratiques avec une CENI non inféodée aux ordres de l’Autorité Morale du FCC constituent l’unique voix à même de délivrer notre cher pays du joug de la crise de légitimité qui sévit depuis septembre 1960.

“Alors, à tous les congolais, soyons de manière non violente tous à la rue pour faire halte à cette injustice et sauver l’avenir de nos enfants et ce, dans le respect strict des gestes barrières !”, lit-on.

Daniel kambowa bukasa/ INTERVIEW.CD