Beni – attaques à Mukoko : La société civile propose des patrouilles de combat en permanence sur la RN4

Publicité sponsorisée

BENI FARDC ADF MUKOKO

La Coordination de la société civile forces vives du territoire de Beni, au Nord-Kivu, se dit inquiète de quatre attaques signées ce week-end dans l’intervalle de 48 heures par les présumés Forces démocratiques alliées (ADF) à Mukoko dans le secteur de Beni Mbau, où des civils ont été tués.

Pour la société civile, cette insécurité qui devient permanente sur la Route nationale numéro 4 (RN4) risque de créer une crise alimentaire dans les villes de Beni au Nord-Kivu et Bunia en Ituri qui vivent dans l’interdépendance.

La société civile territoire de Beni appelle les forces de sécurité à redoubler les stratégies de guerre pour faire face à l’ennemi.

« Nous pensons que les FARDC doivent activer les patrouilles de combat en permanence sur la RN4 pour rassurer les usagers sur cet axe routier. Notre crainte est de voir cet axe être coupé suite à ces attaques, ce qui risque d’occasionner une crise alimentaire dans les villes de Beni et Bunia « , a déclaré ce dimanche 5 juillet Lewis Kambale Saliboko à la rédaction de L’INTERVIEW.CD.

Pour sa part, l’armée congolaise a annoncé avoir renforcé les dispositifs sécuritaires dans la zone afin de faire face à cette situation.

Milan Kayenga / L’INTERVIEW.CD

Publicité sponsorisée