Dossier des assassins de Laurent-Désiré Kabila : une marche à Kinshasa pour soutenir Eddy Kapend et ses compagnons

Publicité sponsorisée

Dossier des assassins de Laurent-Désiré Kabila

Dans cette action prévue le 12 juin prochain, les deux ONG co-organisatrices pensent mobiliser pour la libération de ces détenus amnistiés dans le cadre de cette affaire et qui ont déjà passé près de dix-huit ans en détention.

La Fondation Bill Clinton pour la paix (FBCP) et l’Association africaine de défense des droits de l’homme comptent, en association avec les familles du Colonel Eddy Kapend et ses compagnons, organiser, le 12 juin 2019 à Kinshasa, une marche pour soutenir ces condamnés de l’assassinat de l’ancien Chef de l’Etat de la RDC, Laurent-Désiré Kabila.

Ces deux organisations de défense des droits de l’homme invitent la population Kinoise à participer à cette activité dont le point de départ est fixé au siège de l’Asadho, à Kasa-Vubu, à partir de 8 heures. Ces deux ONG se sont, par ailleurs, refusé de communiquer sur l’itinéraire et le point de chute de cette marche, indiquant que les participants les connaitront sur place.

L’Asadho et la FBCP qui veulent obtenir la libération Eddy Kapend et ses compagnons, présumés assassins de Laurent Désiré Kabila, pensent que le temps passé en prison en était trop et que cela constituait une violation flagrante des droits fondamentaux garantis par la constitution et les lois internationales.

Dans une de ses déclarations faite fin mai 2019, l’Asadho avait appelé le Président de la République à libérer tous ces détenus amnistiés du dossier d’assassinat de Laurent-Désiré Kabila. Pour cette ONG, la libération du Colonel Eddy Kapend et ses compagnons rentrerait dans le cadre de la tenue totale de sa promesse de décrispation politique.

Lucien Masidi

WhatsAppFacebookTwitterTelegramMessengerShare

Publicité sponsorisée