Butembo – 4è attaque rebelle contre la centrale hydroélectrique de Ivugha : “Quoiqu’il advienne on ne va pas fuir” (James Vanouth)




James Vanouth

Environs 48 heures après la quatrième attaque des hommes inconnus à la centrale hydroélectrique de Ivuha à Butembo dans le Nord-Kivu, le directeur de la société d’énergie du Nord-Kivu (ENK) qui exploite cette centrale s’est exprimé.

M. James Vanouth, responsable de ENK a indiqué à la presse de Beni ce dimanche 23 février 2020 que son entreprise ne va pas se décourager face à ces menaces extérieures.

“Si on devrait être découragé, on aurait été découragé depuis longtemps. On est là pour rester, notre concession est là pour une période déterminée, sachez qu’on restera, quoiqu’il advienne on va pas fuir “, a-t-il.

Pour faire face à cette menace, la société d’énergie du Nord-Kivu (ENK) promet mener des dialogues communautaires dans un future proche .

“On va organiser des réunions inter-villages pour un peu savoir qu’est-ce qui ne va pas au juste pour que pareil cas ne se reproduise plus. C’est triste pour nous et pour les opérateurs économiques qui utilisent ce courant lorsqu’il y a des attaques des hommes inconnus comme ça”, a indiqué à L’INTERVIEW.CD James Vanouth.

Notons que la centrale hydroélectrique de Ivuha qui a été attaquée vendredi dernier déversant pour le moment deux ville du Nord-Kivu, notamment Butembo et Beni .

Milan Kayenga